Vous êtes ici

L’Amillois Maxime Courillon sacré Champion d’Europe de Jujitsu

À l’occasion des Championnats d’Europe de Jujitsu organisés en Roumanie, à Bucarest,  la Marseillaise a retenti à quatre occasions le vendredi 31 mai. L'une d’entre elles avait une saveur particulière pour Maxime Courillon. En effet, elle résonnait en son honneur pour célébrer son 1er titre international à 25 ans : Champion d'Europe des moins de 85 kilo.

   

Retour sur une journée exceptionnelle.

Le tirage au sort du jeudi soir rendait son verdict : Maxime devait commencer en quart de finale par un combat contre le Polonais Tomasz Krajewski, champion du Monde en 2011, avant une possible demi-finale sur le Suisse Nicolas Baez, vice-champion d’Europe en titre.  « Je ne dois pas me louper car ces deux-là me conviennent plutôt bien ! », s'est exprimé l'athlète à la lecture de son tirage.

Et Maxime ne s’est pas loupé puisqu’il s’est imposé face au Polonais au terme d’un match bien géré. Le gros combat était pour la demi-finale avec une prolongation pour départager les deux concurrents. Maxime était mené de 4 points à 12 secondes de la fin du combat mais un final au mental lui permettait de repasser devant pour s’imposer de 3 points. 

La finale se profilait contre le Russe Denis Belov, vice-champion du monde 2018, avec l’assurance d’avoir au minimum une médaille. Maxime était en tête durant toute la finale mais la dernière action voyait le Russe passer devant au score de 8/7 avant que le coach français demande un visionnage vidéo (nouvelle règle mise en place sur ce championnat). L'attente a duré plus de 3 minutes avant que les arbitres déclarent Maxime vainqueur 7/8. Explosion de joie, cris, larmes… Les Français pouvaient exulter.

Son entraîneur présent sur place, de commenter :
« Maxime a été impressionnant tout au long de la journée, même bluffant. Tout le monde sait qu’il est fort, c’est un gros bosseur mais en compétition ça ne passait jamais… Mais vendredi c’est passé et c’est top, un Amillois Champion d’Europe c’est exceptionnel pour notre club.  Cela fait 4 ans qu’on met tout en place pour qu’il soit performant : stages à l’étranger, opens internationaux… et son sérieux a été enfin récompensé. Honnêtement je le voyais médaillé avant le championnat mais pas forcémént sur la 1èremarche car il y a des sacrés clients dans cette catégorie, c’est encore plus beau. Prochain objectif les championnats du Monde à Abu Dhabi fin novembre. »
 
Maxime aux côtés de son entraîneur et de la kiné de l'Équipe de France, Emmanuelle Attia.